http://www.ecollectivites.net/article/actualite/le-stockage-de-lenergie-quel-avenir-pour-les-collectivites-territoriales/index.html

La Loi de Transition Énergétique : un nouveau défi

A l’approche du vote définitif du projet de Loi de Transition Énergétique pour la croissance verte, adoptée en Octobre 2014, les Collectivités territoriales doivent mettre en place de nouvelles actions afin d’atteindre les objectifs imposés. Elles vont être de plus en plus sollicitées pour déployer des programmes liés aux énergies renouvelables et à leur intégration. C’est à l’aide de documents spécifiques de référence que les Collectivités orientent leurs décisions et leurs futures actions, notamment en terme d’intégration des EnR. Il s’agit en effet de documents comme le Plan-Climat Énergie Territorial (PCET), le Schémas Régional Climat Air Énergie (SRCAE), ou encore la Stratégie Recherche Innovation pour une Spécialisation Intelligente (SRI-SI).

Cependant, même si le secteur des énergies renouvelables est en constante croissance, il suscite des incertitudes en particulier concernant la gestion des intermittences et des pics de consommation sur les réseaux électriques. Des pays comme l’Allemagne, les Etats-Unis (État de Californie), ou encore le Japon ont été les premiers à être confrontés à ces problèmes d’intermittence. Demain, c’est en  France que ce problème se posera : de même que le Japon, l’Allemagne ou les USA, la France devra déployer des solutions de stockage d’énergie pour pallier à ces problèmes d’intermittence.

C’est pourquoi le thème du stockage stationnaire de l’énergie devient incontournable pour les Collectivités territoriales.

Le stockage d’énergie : des Collectivités déjà impliquées

Les Collectivités ont un rôle important à jouer dans le développement et l’aménagement de leurs territoires. Ce rôle est d’autant plus difficile à trouver lorsqu’il s’agit d’intégrer des énergies renouvelables. Sensibiliser les Collectivités sur le sujet et les aider à trouver leur place dans le développement du stockage est une des clés du déploiement des EnR à court et à moyen termes.

Les solutions de stockage d’énergie ne sont pas inconnues des Collectivités territoriales. Certaines s’y sont fortement investies. En effet, en Allemagne, la petite ville de Feldheim, à 40 km au sud de Berlin, a créé son propre réseau de production d’électricité auquel les habitants ont souscrit et qui a bénéficié de subventions européennes. Grâce à l’énergie éolienne, photovoltaïque, la biomasse et le stockage par batterie, elle a su s’appuyer sur des ressources locales et les optimiser afin de devenir indépendante énergétiquement.

La France est également impliquée dans le secteur du stockage avec un autre exemple d’autoconsommation, mis en place à l’île de la Réunion. L’île de la Réunion souhaite, en effet, atteindre 50% de production d’électricité issue d’énergies renouvelables d’ici 2020. Dans ce cadre, la SPL Énergies Réunion a subventionné l’acquisition de batteries par les résidentiels afin d’encourager l’autoconsommation.

C’est la motivation et l’implication de la Collectivité dans un montage de projet en plus de la sensibilisation de ses habitants face à des enjeux environnementaux et énergétiques qui ont permis à ces projets de stockage de voir le jour.

Les informations cruciales pour un montage de projets d’énergie renouvelable et de stockage réussi

Afin de suivre les traces de Feldheim, et de l’île de la Réunion, il est essentiel de savoir quels sont les outils à avoir à portée de main.

Pour monter des projets d’EnR et de stockage, il est primordial d’avoir une vision globale et actuelle du marché du stockage avec ses techniques, et les applications possibles. Mais la clé du succès d’un montage de tels projets est avant tout l’établissement de modèles économiques. Pour ce faire, il est nécessaire de s’appuyer sur des données de prix, de coûts d’investissement, et d’usage des systèmes. Grâce à ces informations, les Collectivités Territoriales seront en mesure de proposer, d’analyser et de statuer sur des projets de développement des énergies renouvelables et de stockage d’énergie, afin d’atteindre sereinement les objectifs de la Loi de Transition Énergétique.

Écrit le 31 Mars 2015,

Zoé DURTESTE-ERCA,
zde@cleanhorizon.com

 À propos

Clean Horizon est une société de conseil spécialisée dans le stockage stationnaire de l’énergie. Ses activités reposent sur l’analyse réglementaire et législative et le développement d’affaires. Forte de ses connaissances marché elle participe régulièrement à des conférences en France comme à l’international. Elle organise également des formations professionnelles continues en présentiel et à distance, notamment en vue d’aider les Collectivités à appréhender le stockage.